Ma 2ème journée à C2MTL.

Ma 2e journée à C2MTL

J’ai tendance à faire beaucoup de rêves quand je mange avant de me coucher. La digestion de mon dernier grilled-cheese ne ment pas et se fait lentement durant la nuit. Je rêve sur la journée de ma veille : mais quel âge devait-il avoir ce David Suzuki ? Cet homme qui se présentait au travers de ces idées comme s’il avait encore 30 ans. Je m’imaginais jouer dans les piscines à boulles en plein braindate avec quelques CEO de grandes entreprises.  Je devais être anxieux de ma 2e journée qui débutera dans quelques heures.

(Je vous recommande de lire: Ma première journée à C2MTL avant de poursuivre.)

Jour 2 : Mercredi

Mercredi matin, il fait encore plus chaud et humide que la veille. J’ai ma braindate à 9h, mais j’arrive sur le site vers 8h30 pour me laisser la chance d’être de tomber dans une rencontre hasardeuse à la C2MTL. J’arrivais avec beaucoup d’optimiste et d’enthousiasme pour affronter cette journée comme un hunter. Finalement, il ne se passe rien et je rencontre David pour discuter de Culture d’Entreprise de 9h à 9h30. L’échange est très intéressant et je constate plus j’en parle que j’ai trop délaissé cet aspect avec les années. Ma première braindate est finalement un succès. Pour vous mettre en contexte, ces rencontres ont pour but d’échanger dans un cadre créatif tel que des hamacs, des chaises de coiffeurs, des chaises de plages, des piscines remplies de boules de plastiques que les parcs pour enfants, sous un parapluie pour affronter une tempête ou encore simplement dans des marches d’escaliers quand l’espace est plein, …tout pour stimuler nos cerveaux.

C2MTL_jour2_parapluie

À 9h30, j’ai une autre braindate. Au final, durant ma journée, j’ai pu échanger sur la culture d’entreprise, le financement, le leadership, comment monétiser la valeur d’une commandite ainsi que sur le capital humain et social en entreprise. Toutes ces rencontres avec des gens passionnés qui ont une expertise précise sur des sujets intéressants et qui nous font réaliser qu’il ne faut rien négliger pour avoir du succès.

C2MTL_jour2_piscine boules

À cause de toutes ces rencontres, j’ai dû faire l’école buissonnière et rater quelques ateliers prévus pour me laisser sur mon nuage de l’improvisation du hasard organisé de C2MTL. Vers 15h environ, je suis dans l’espace Trattoria et je me fais intercepter par Sylvain Labrecque de BGR Informatique, qui fait partie des 30 entreprises de ma cohorte. Il me demande si j’ai quelque minute pour jaser dans un genre de braindate improvisé pour parler d’un partenariat possible entre nos deux entreprises. La discussion est très intéressante et je n’ai pas le choix de rater le dernier atelier auquel je suis inscrit à 15h30. Décidément, j’aurai raté tous mes ateliers de la journée. Dommage, car ces ateliers étaient tous très intéressants, mais j’avais fait le choix que cette journée allait être différente de la veille et je devais m’en tenir à mon plan de match, qui se traduisait par se laisser guider par le hasard aléatoirement organisé de C2MTL. C’est-à-dire, de ne suivre aucun plan précis. Finalement, après une bonne heure à parler, nous sommes sur une bonne piste et nous avons établi la stratégie de notre début de partenariat.

Arrive finalement la fin de la journée où je dois retourner au Petit Chapiteau pour le débriefing de cette 2e journée avec les membres de ma cohorte pour voir si nous avons trouvé la réponse à notre question. Je ne vous l’avais pas encore mentionné, mais ma question était : Comment faire comprendre aux clients la valeur ajoutée d’un nouveau logiciel qui leur permettrait de suivre leur niveau d’encre, sans qu’ils trouvent trop intrusif notre présence dans leur système informatique? Je ne l’avais pas encore réalisé en discutant avec Sylvain, mais son idée de partenariat venait de répondre à ma question. Il aura fallu 2 jours à C2MTL pour trouver la réponse à cette question. Rien de plus simple que de passer par une firme spécialisée en TI et qui a déjà la confiance de ces clients pour introduire notre logiciel de gestion de niveau d’encre à ces clients. C’est win-win, comme on dit, car la firme TI dans ce cas-ci BGR Informatique, offre un service de plus à ses clients et c’est nous qui gérons ce service, ce qui nous permet de vendre nos cartouches d’encre à leurs clients. Simple comme bonjour et la firme TI est contente, son client est mieux servi et j’amène une nouvelle vente à mon entreprise Cartouches Certifiées.

J’ai finalement une dernière date à 19h30, jusqu’à 20h avec Francis Dumais cofondateur de Elevent, une agence spécialisée en commandites. Il m’explique grosso modo qu’ils sont capables de  justifier la valeur d’une commandite et monitorer notre retour sur investissement. Très intéressant pour ne pas lancer notre argent par les fenêtres à la première demande de commandite qu’on reçoit en tant que PME. Je reste sur le site un peu à discuter bière à la main avec quelques personnes que je connaissais. Une 2e journée tire à sa fin et cette fois, j’en avais eu pour mon argent.

C2MTL_jour2_foodtruck

Je rentre chez moi excité et avec plein de cartes d’affaires. En fait, je suis trop excité, car j’ai oublié de prendre mon grilled-cheese de route au bacon et cheddar de l’Île-aux-grues vieilli 14 ans de chez P.A. & Gargantua. J’arrive vers 21h30 et je dois préparer un pitch de vente. Et oui, c’est là que je commence à me stresser un peu plus, car 4 entreprises de ma cohorte dont, Marc Adma de Nixa, Zara-Emmanuelle Villani de Enveloppe concept, Amir Karim de Polykar et moi-même de Cartouches Certifiées avaient été sélectionné pour faire un pitch devant le maire Denis Coderre. Je décide de prendre quelques minutes pour pratiquer devant ma copine qui joue le rôle de « monsieur le maire ». Je suis tellement épuisé, que je ne fais rien de cohérant et je me stresse encore plus. Pour me changer les idées, je décide avec l’aide de ma copine, toujours déguisée en monsieur le maire, de parcourir quelques profils des membres inscrits à C2MTL et de faire des demandes de braindates. L’exercice ne dure que 20 minutes et je me couche en me disant qu’il sera préférable de me lever plus tôt le lendemain, relaxé d’une bonne nuit de sommeil ou mon cerveau risque probablement de faire trop de rêves sur la créativité. Si vous n’avez jamais vu un pitch devant le maire Coderre, je peux tout de suite vous dire que ce n’est pas une partie de plaisir qui m’attendra jeudi matin…

Tous les détails sur ma présentation devant le maire et la dernière journée à C2MTL dans le prochain post demain!

…Cliquez sur ce lien pour voir la suite: Ma 3ème et dernière journée à C2MTL.

Matthieu Laroche
Président et Cofondateur de Cartouches Certifiées

Écrivez le premier commentaire!

Votre courriel ne sera pas publié.